Jump to content

Résultats Championnat de France Prono 2022


Recommended Posts

Pastardinho champion au bout du suspense !

 

Haletante jusqu'au bout, la course du championnat de France a donné lieu à de sacrées passes d'armes. Tour à tour, presque le monde a pu croire à la victoire, mais c'est finalement le niçois Pastardinho, le dernier vainqueur du Paris-Roubaix Prono, qui a réussi à s'imposer à Cholet en battant au sprint ses compagnons d'échappée.

Gbec et Titouplin complètent le podium. Le champion olympique Isidore doit se contenter de la 4ème place, tandis que Raymond Jacquet, malchanceux, se classe 5ème devant lyon200, l'un des principaux animateurs de la course.

 

------

 

En ce dimanche de la saint Anthelme - jour de fête nationale chez les Titouplin -, la plupart de nos cadors du peloton TDF Prono avaient répondu présents pour cette dernière occasion de tester sa forme (et son COVID) avant le coup d'envoi du TDF vendredi prochain.

 

Quelques concurrents de marque manquaient toutefois à l'appel, à l'image de steph et de Philippe, qui avaient peut-être préféré ne pas prendre de risques pour pouvoir arriver tout frais au départ du Tour.  Denis "DLM72" la Malice et Pastardinho, qui dormaient encore comme un (Maine-et-)Loir à l'heure prévue pour la mise en route, étaient finalement autorisés à se joindre au peloton lors du premier passage sur la ligne.

 

Dès les premiers kilomètres, c'est John Valjohn qui avait planté une première banderille (Latour + Cosnefroy), aussitôt suivi par lyon200 (Latour) et Guigui (Cosnefroy). Rejoints une première fois par le peloton, les trois mêmes remettaient aussitôt le couvert, bientôt rattrapés par un groupe de contre formé par Raymond Jacquet et Gbec (Madouas).

 

Était-ce la bonne échappée ? On pouvait le croire un moment car nos cinq hommes parvenaient à creuser un petit écart sur le peloton. Mais ce n'était pas l'entente cordiale au sein du groupe de tête. Gbec et Raymond Jacquet refusaient de passer les relais. Après avoir beaucoup travaillé, lyon200 préférait se relever et attendre le peloton.

 

Alors que [j'ai dû zapper une bonne partie de la course, famille oblige, mais je reprends le fil en suivant les commentaires du direct, bref, alors que] l'avance des échappés fondait de plus en plus, John Valjohn et Guigui tentaient benoîtement de Cosnefausser compagnie à leurs compagnons d'échappée, mais sans y parvenir.  Derrière, ça revenait fort, et Pastardinho montrait déjà quelques velléités de s'illustrer à l'avant du peloton (Pacher payé).

 

A moins de deux tours de l'arrivée, la longue échappée matinale était enfin reprise, mais ce n'était que le début de nouvelles hostilités... Raymond Jacquet dynamitait la course et repartait comme une flèche (Burgaudeau), encore une fois flanqué de lyon200 et John Valjohn (Cavagna) ! Hélas pour lui, Raymond Jacquet chutait dans un virage et devait laisser filer les deux autres fuyards.

 

Raymond Jacquet se relevait tout de même et repartait illico en contre en compagnie d'Isidore (Barguil), bientôt suivis par Titouplin, mais celui-ci ratait son numéro (Page) et chutait à son tour !

 

À la cloche, il restait 12 km à parcourir et le duo lyon200 - John Valjohn continuait la course en tête, poursuivi par un peloton encore au complet même si quelques participants semblaient tirer la langue, à l'image de Florian Grd (abandon Barbier) et Achel (Sarreau, Manzin).

 

Le duo de tête était finalement repris, sous l'impulsion notamment de Gbec et Raymond Jacquet (Madouas)... mais c'est encore lyon200 qui repartait tambour battant (Thomas) et faussait une nouvelle fois compagnie au peloton !

 

Ce n'était pas le dernier rebondissement car Titouplin, Gbec et Pastardinho (Sénéchal) réussissaient à revenir sur lyon200... Derrière, Isidore n'avait pas dit son dernier mot et revenait fort sur la tête de la course (Turgis + Barguil), tandis que Raymond Jacquet (Barguil) n'avait pas abdiqué non plus !

 

Le reste du peloton, mené par Florian, Guigui et DLM, ne lâchait pas grand chose, mais finissait par s'avouer vaincu dans les derniers kilomètres.

 

Dans le groupe de tête, lyon200 lançait le sprint de loin mais n'avait plus assez de force et devait finalement laisser les autres échappés s'expliquer pour la victoire finale. Parti le dernier, Pastardinho terminait le plus fort (Sénéchal joué n°1) et franchissait la ligne d'arrivée en tête devant Gbec (Sénéchal n°3) et Titouplin (n°4). Alors qu'il semblait le mieux armé pour ce sprint final, Isidore avait réagi trop tard et échouait au pied du podium.

 

Plus loin, les grands animateurs de cette journée n'étaient pas récompensés. Raymond Jacquet se classait 5ème, après une course prometteuse pour ses débuts sur le circuit, tandis que lyon200 ne sauvait que la 6ème place. Et John Valjohn terminait dans le peloton, dont le sprint était réglé par Achel devant Florian Grd.

 

Après sa magnifique victoire du printemps au Paris-Roubaix Prono 2022 (voir Pastardinho trouve la clé (de Wout)), Pastardinho enchaîne donc un deuxième succès de prestige en vue des meilleures étapes du tour. Nul doute qu'il faudra encore compter avec lui pour quelques bonnes échappées sur le TDF Prono !

 

Rendez-vous à tous (et aux autres) pour le grand départ du Tour vendredi, avec le contre-la-montre de Copenhague. D'ici là, faites attention au virus (et aux chutes dans les escaliers) !

 

----------

 

CHAMPIONNAT DE FRANCE CYCLISTE PRONO 2022

 

Classement final

 

1. Pastardinho
2. Gbec à 00"
3. Titouplin à 00"
4. Isidore à 00"
5. Raymond Jacquet à 06"
6. lyon200 à 07"
7. Achel à 09"
8. Florian Grd à 09"
9. John Valjohn à 09"
10. Denis La Malice à 09"
11. Guigui à 09"

 

Médailles

OR : PASTARDINHO
Argent : GBEC

Bronze : TITOUPLIN

Championnat de France_2022_resultat.jpg

Edited by Titouplin
Link to comment
Share on other sites

Mais que fait la Sénéchaussée ?!
 
Précision concernant les deux joueurs ayant posté leurs pronos après le départ de la course : j'ai appliqué à ces retardataires les sanctions prévues depuis la vague de pronos hors délai au TDF en juillet dernier, à savoir
 
- suppression des coureurs s'étant déjà échappés depuis le départ (Cosnefroy s'était déjà illustré avant l'heure où les pronos ont été postés - Pastardiho sur facebook, dlm72 sur twitter)
 
- rétrogradation d'un cran pour les autres coureurs joués
(Par exemple, Denis, qui a joué en retard Démare en n°1, se retrouve finalement classé derrière John Valjohn qui avait joué ce coureur en n°2 avant le départ de la course.)
 
Et je précise que j'ai refusé un autre prono reçu après 2h de course.
Edited by Titouplin
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...