Jump to content
Hex@gones
Sign in to follow this  

Nantes - Lyon


HEX@GONES
  • Date & Heure : 09/24/2005 06:00 PM Score : 0 - 1 Auteur(s) : MasterGone

Voici un compte-rendu bien personnel de ce déplacement où je raconte presque ma vie. Si cela ne vous plait pas,  ne le lisez pas ou mieux, soyez présent lors des prochaines éditions. ;)

 

Pour moi, ce déplacement commence la veille du match, à 9h du matin en ce samedi 23 septembre. A cette heure là, je suis encore à 1200 km de mon point d’arrivée, plus précisément sur les bords de la Méditerranée à côté de Montpellier où je viens tout juste d’en finir avec 20 années d’études… Première étape : rallier Lyon en voiture où je dois prendre le TGV pour Nantes. Aucun problème sur la route, je suis à l’heure à la gare de la Part-Dieu.

 

Première galère de la journée : alors que je me dirige tranquillement vers la voiture où se trouve ma place, je m’aperçois qu’un attroupement se trouve devant. Attroupement de personnes d’un certain age… Après une courte discussion avec les organisateurs, il s’avère que je me retrouve au milieu d’un groupe du troisième age faisant un voyage organisé… Et ils vont jusqu’à Nantes… Réserver ses billets de train trop longtemps à l’avance n’est donc pas forcément une bonne chose non plus… Préférant éviter les conversations de ces gens là, pour qui j’ai tout de même un grand respect, faut-il le préciser, je m’installe sur un strapontin sur la plate-forme de la voiture, ne cherchant même pas à trouver ma place et encore moins une autre de libre dans le TGV (celui-ci étant bien plein). Ce n’est pas ce qui a de plus confortable, mais c’est pas trop mal quand même, et puis au moins je suis seul et bien tranquille.

 

Après 4h40 d’un trajet qui en deviendra presque interminable, je débarque à Nantes. Il me faut encore rejoindre Saint-Nazaire, toujours par le train afin de trouver un toit chez mon frère qui a fraîchement débarqué dans la région pour ses études. Après 10h30 de trajet et 1200 km parcouru, je peux enfin me poser tranquillement…

 

Le lendemain, je pars en milieu de matinée pour Nantes, toujours en train. Je suis rejoins à la gare par Méli qui arrive de Paris. Puis Ian et Carole, une amie de Ian qui habite Nantes, viennent nous chercher et nous emmènent chez elle pour manger. Là, après un petit apéro, Ian nous prépare un succulent repas. Un vrai régal (quand est-ce que tu remets ça ?).

 

Après une promenade sympathique dans un parc l’après-midi, on se rend à la Beaujoire. La deuxième fois que je vais dans ce stade et j’aime toujours autant son allure. Un hommage est rendu à l’entrée des joueurs aux deux Lugdus décédés en Avril dernier lors d’un accident de minibus alors qu’ils se rendaient à Nantes soutenir notre équipe préférée. Pas beaucoup de Lyonnais présents, environ 150 à 200 à vue d’œil, mais pour un dimanche soir si loin de Lyon, c’est presque normal. Et avec Ian, nous sommes les deux représentants Hex@s présents. Concernant le match, beau hold-hop avec un Coupet qui nous sauvera plusieurs fois la maison. Ambiance correcte de notre côté.

 

La victoire en poche, il est temps de rentrer. Les transports ferroviaires sont encore de mise, puisque le tram, puis le TGV et le métro nous permettent de rentrer sur Paris. Après une courte nuit, je redescends sur Lyon pour attaquer directement au boulot… Dur dur !

 

Au final, beaucoup de kilomètres mais un déplacement bien sympathique. C’est ça aussi être supporter !

Sign in to follow this  


User Feedback

Recommended Comments

There are no comments to display.



Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Add a comment...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...